EN

Les fosses septiques et les champs d'épuration

Est-ce que mon installation septique est conforme? Petit guide de l’auto-inspection

Par Mélanie Renaud

Vous êtes vous déjà demandé s’il était possible que votre installation septique soit polluante pour l’environnement? Êtes-vous inquiet de la prolifération de plantes aquatiques devant votre chalet? Votre terrain est souvent mouillé au même endroit, mais vous ne savez pas pourquoi?

Pour avoir effectué des centaines d’inspections d’installations septiques par le passé, je me suis rendu compte que la grande majorité des propriétaires ignoraient que leur installation septique n’était pas conforme. Pourtant, faire une inspection de son système est une pratique assez simple, mais encore faut-il en être informé. Ce court article traitera des différentes composantes d’un système de traitement des eaux usées ainsi que des étapes à suivre pour faire soi-même une inspection.

 

L’eau

Les eaux grises sont les eaux ménagères de la maison (en provenance de la cuisine, de la salle de buanderie, de la salle de toilette) à l’exception des eaux provenant du cabinet d’aisances (toilette).  Les eaux usées renferment les eaux grises, mais aussi les eaux provenant des cabinets d’aisances. Il est important de bien distinguer la provenance de ces eaux, car elles auront un impact important lorsque nous effectuerons l’inspection de notre installation.

 

La fosse septique

La fosse septique est aussi appelée système de traitement primaire. Il s’agit d’un gros réservoir étanche fait de plastique (polyéthylène) ou de béton et dont les dimensions doivent répondre aux exigences du règlement provincial Q-2, r.8  selon le nombre de chambres de la résidence. Selon le type de sol et la configuration de votre terrain, il se peut que vous ayez une fosse septique à 2 compartiments (la plus fréquemment rencontrée) ou une fosse de rétention (fosse scellée ou holding tank).  De manière générale, la fosse septique doit être vidangée régulièrement (environ tous les 2 ans selon l’utilisation) tandis que la fosse de rétention doit être vidangée lorsqu’elle est pleine.  Il se peut également que vous possédiez « 2 fosses septiques ». Si tel est votre cas, en réalité vous avez une fosse septique et un système de traitement secondaire avancé du genre Bionest, Ecobox ou Écoflo.

 

L’élément épurateur

Sans trop entrer dans les détails, l’élément épurateur est un ouvrage destiné à répartir l’effluent de la fosse septique (ou du système de traitement secondaire) en vue de compléter l’épuration par infiltration dans le sol. Il peut être composé soit d’un lit absorbant, de tranchées absorbantes, d’un puits absorbant ou de toute autre technologie approuvée au Bureau de normalisation du Québec (BNQ  www.bnq.qc.ca). 

 

L’inspection de son système

Premièrement, notez qu’il est extrêmement dangereux, voir même mortel de pénétrer à l’intérieur d’une fosse septique,  d’une station de pompage ou de tout espace clos faisant partie d’un système de traitement des eaux usées. La décomposition de la matière organique par les bactéries entraîne une forte production de gaz carbonique (C02), de méthane (CH4) et de sulfure d’hydrogène (H2S). L’action de ces gaz sur un individu peut causer la mort en quelques minutes.

Pour débuter votre inspection, vous n’aurez besoin que d’un appareil photo, de votre sens de l’observation et d’un ami pour vous aider.  Si vous avez accès à la tuyauterie de votre propriété, il serait important de débuter à cet endroit. Premièrement, suivez chacun des tuyaux provenant des éviers, de la lessiveuse, du lave-vaisselle et des cabinets d’aisances et assurez-vous qu’ils se déversent tous dans la conduite d’amenée qui mène à la fosse septique et non dans le système de drainage de la maison. Si vous n’avez pas accès à la tuyauterie, cela n’est pas grave. Ouvrez la première trappe de votre fosse septique et demander à un ami d’observer le tuyau de la conduite d’amenée (tuyau provenant de la maison qui entre dans la fosse septique). Pendant ce temps, allez à l’intérieur et ouvrez le robinet d’un évier jusqu’à ce que votre ami observe l’eau qui coule dans la fosse. Faites de même avec tous les appareils utilisant de l’eau dans votre maison (toilette, lessiveuse, lave-vaisselle et autres) et assurez-vous que l’eau évacuée rejoigne la fosse septique à chaque fois.  Cela peut paraître surprenant, mais à une certaine époque, les eaux grises provenant des lessiveuses, entre autres, étaient souvent raccordées au système de drainage de la maison et ainsi déversées dans l’environnement. Par expérience lors de mes inspections, plusieurs propriétés polluaient de cette façon. Si telle est votre situation, il est très facile d’y remédier en demandant à un plombier de raccorder les tuyaux à la conduite d’amenée.

Deuxièmement, afin de vérifier si votre fosse est étanche et en bon état, vous allez ouvrir les 2 compartiments. Le niveau de l’eau doit être égal au bas du tuyau de la sortie et plus bas que le tuyau d’entrée. La fosse doit être au bon niveau. Les déflecteurs, ces dispositifs qui permettent de freiner l’arrivée et la sortie d’eau dans la fosse doivent être en bon état ainsi que le muret qui sépare les deux compartiments de la fosse (ne s’applique pas à une fosse de rétention). Avec votre appareil photo, vous pouvez simplement passer la main à l’intérieur de l’ouverture de la fosse et prendre des photos à l’aveuglette. Attention de ne pas trébucher et demander à votre ami de bien vous retenir. Vous pourrez par la suite observer vos photographies de l’intérieur de votre fosse pour voir si celle-ci est étanche, s’il n’y a pas de fissures ou de racines qui ont pénétré à l’intérieur.

Finalement, pour évaluer si votre élément épurateur fonctionne bien, vous pouvez laisser couler l’eau du robinet à pleine capacité pendant 10 minutes (à ne pas faire si vous craignez de briser votre pompe à eau) puis dirigez-vous sur votre terrain et marchez jusqu’à l’endroit où se trouve l’élément épurateur pour voir s’il y a résurgence d’eau à travers le gazon ou rejet à un endroit précis. Répétez l’exercice 2 fois, à 15 minutes d’intervalle.

Cette inspection ne remplace pas l’inspection d’un professionnel ou de l’inspecteur en environnement de la municipalité, mais elle peut vous donner de très bons indices sur la condition de votre installation septique et voire même, régulariser une situation de pollution de l’environnement.  

Sachez que ce petit guide ne remplace aucunement les informations présentes au Règlement sur l’évacuation et le traitement des eaux usées en résidences isolées (Q-2, r.8). Les autorités municipales sont responsables de l’application de ce règlement et des inspections de conformité. Votre collaboration envers les inspecteurs municipaux est primordiale pour la protection de l’environnement et la santé publique. Soyez donc conciliant avec eux, car leur travail contribue au bien-être de tous.  Pour plus d’informations,  je vous invite à consulter le « Guide technique sur le traitement des eaux usées en résidences isolées » à l’adresse suivante : http://www.mddefp.gouv.qc.ca/eau/eaux-usees/residences_isolees/guide_interpretation/index.htm et aussi à communiquer avec l’inspecteur en environnement de votre municipalité.

Vidange de fosse septique

L’installation septique d’une résidence isolée. Tiré de http://www.sanivac.ca/fr/services/fosses-septiques